Logo

Vers un nouvel écrin muséal pour la haute horlogerie

1 février 2017 | Edition N°1925

Le Brassus – Audemars Piguet, la manufacture de haute horlogerie, s’apprête à poser la première pierre de sa nouvelle entité muséale et exposera plus de 250 garde-temps, d’ici à 2019. Présentation.

Le futur musée sera doté de plusieurs espaces thématiques. ©Audemars Piguet

Le futur musée sera doté de plusieurs espaces thématiques.

Fondée en 1875, la manufacture horlogère Audemars Piguet va poser la première pierre de son nouvel espace muséal, le printemps prochain. Située en contrebas de la Maison des Fondateurs, au Brassus, la nouvelle entité architecturale s’inscrit dans la ligne de ceux qui l’ont fondée, mais se veut également un espace contemporain et innovant, à la pointe de l’horlogerie de luxe.

Seule marque de la haute horlogerie entre les mains de familles fondatrices, Audemars Piguet a ouvert les premières salles de son musée en 1992 dans la maison d’origine de la famille Audemars, avant de lui dédier le bâtiment dans son ensemble en 2004.

Un bijou architectural

Sébastian Vivas présente des garde-temps prestigieux. ©Michel Duperrex

Sébastian Vivas présente des garde-temps prestigieux.

En 2014, la manufacture horlogère présentait les résultats d’un ambitieux concours architectural, afin d’agrandir son musée actuel. Conçu par le bureau d’architecture danois Bjarke Ingels Group (BIG), le bâtiment lauréat est une double spirale imbriquée au sol de 2400m2, qui s’inscrit dans le paysage de la vallée de Joux. D’une technique complexe, le nouvel édifice reposera entièrement sur des parois de verre courbes et se combinera harmonieusement avec l’ancienne entité, dans le respect des traditions tout en se projetant dans le XXIe siècle. «L’un des défis majeurs a été de réunir les meilleures partenaires, puisqu’aucun bâtiment similaire n’avait été construit à une telle altitude », affirme Sébastian Vivas, directeur du Musée et du Patrimoine d’Audemars Piguet. Ingénieurs, architectes et muséographes se sont donc réunis, afin de proposer des solutions innovantes, tant au niveau scénographique qu’à celui de la structure du bâtiment et de sa résistance aux conditions météorologiques.

Au coeur des ateliers de restauration. ©Michel Duperrex

Au coeur des ateliers de restauration.

Quant aux coûts d’un tel projet, la manufacture horlogère ne souhaite divulguer aucun chiffre, mais considère qu’il s’agit d’un investissement important qui s’inscrit dans une vision à long terme. Dans cet espace destiné à accueillir les clients, les partenaires et les collaborateurs de la manufacture horlogère, Audemars Piguet désire créer une «expérience différente» que celle d’un musée classique. «Nous ne souhaitons pas ouvrir cet espace à un vaste public, mais développer un accueil sur mesure», poursuit le directeur.

Archives accessibles

Les futurs visiteurs pourront admirer le savoir-faire horloger de la manufacture. ©Michel Duperrex

Les futurs visiteurs pourront admirer le savoir-faire horloger de la manufacture.

La nouvelle entité exposera plus de 250 garde-temps. «Il s’agit de la plus grande collection de montres anciennes pour la vallée de Joux», précise Sébastian Vivas. Les visiteurs pourront également accéder au salon des registres, l’endroit où l’on conserve, depuis sa création, les documents de fabrication qui répertorient tous les garde-temps d’Audemars Piguet.

Par ailleurs, la manufacture envisage de focaliser les futurs expositions sur les garde-temps qui ont forgé le patrimoine d’Audemars Piguet et n’a pas pour vocation de présenter l’horlogerie dans sa totalité. C’est pourquoi, Audemars Piguet souhaiterait également créer des synergies avec l’Espace Horloger Vallée de Joux, situé au Chenit.

Dans ce nouvel écrin, les visiteurs pourront admirer le savoirfaire horloger grâce à deux ateliers dédiés à la complication horlogère et aux métiers de l’art, tels que gravure, sertissage et bijouterie. Enfin, un espace de détente, un laboratoire sonore et de l’art contemporain sont également prévus au sein de cette nouvelle entité muséale.

Enregistrer

Enregistrer

Valérie Beauverd