Logo

Yverdon fait tomber la West à Marcolet

25 octobre 2016 | Edition N°1856

Handball – 1re ligue masculine – Les handballeurs yverdonnois sont allés logiquement s’imposer sur les terres de leurs meilleurs ennemis. Une victoire précieuse.

Remporter le derby contre la West est toujours une source de grand bonheur pour les Yverdonnois. ©Champi

Remporter le derby contre la West est toujours une source de grand bonheur pour les Yverdonnois.

Rarement à ce niveau (1re ligue) derby vaudois n’aura vu s’affronter deux formations aussi bien loties au classement, soit l’US Yverdon, deuxième, en déplacement samedi dernier sur les terres délicieusement hostiles d’une West, alors troisième (avec le même nombre de points, mais une différence de buts inférieure), avide de remporter une rencontre toujours chargée en émotions entre les deux meilleurs ennemis de la ligue. Un duel que les Yverdonnois ont remporter avec autorité.

Devant des gradins à peine moins garnis que d’habitude (vacances scolaires oblige), la première période, pourtant avare en buts, aura permis d’assister à un spectacle de bonne facture, que résumait parfaitement l’Yverdonnois Christophe Chenu au moment de rejoindre les vestiaires, à la pause, alors que le score était de 8-7 en faveur des visiteurs : «Deux grosses défenses, deux excellents gardiens. Je prédis que le match va se jouer sur les montées de balles.»

Indécise et nerveuse jusque-là, la rencontre repartait sur les mêmes bases après le thé avec, cependant, une qualité de jeu qui baissait ostensiblement. Les joueurs crissirois parvenaient à prendre un léger avantage après 38 minutes (11- 10), mais ils se montraient incapables d’enfoncer le clou, en gâchant les quelques occasions qui se sont alors offertes à eux. Sereine et bien disposée sur le terrain, l’USY reprenait peu après l’avantage au score, qu’elle portait même à trois longueurs à la 48e, soit l’écart maximal enregistré depuis le début de cet affrontement.

Cela a représenté un tournant décisif puisque, dès ce moment, la troupe à Zoltan Majeri a eu la mainmise sur la partie, et l’issue de cette dernière n’a alors plus fait l’ombre d’un doute, pour le plus grand bonheur de Christophe Chenu -qui voyait ainsi ses prévisions être confirmées- et des siens.

Victoire collective

«Notre collectif a fait la différence. Tout le monde a su apporter sa pierre à l’édifice, estimait son coéquipier, Guénolé Théault, à chaud. Nous ne nous sommes jamais affolés. Ce succès est important, car il nous permet de rester invaincus. Mais nous allons continuer à prendre un match après l’autre, sans déroger à notre philosophie.»

Au classement, l’USY conforte sa place de dauphin du leader Bienne, tandis que la West perd un rang et se retrouve désormais quatrième.

West – Yverdon 17-22 (7-8)

West : Józsa ; Kunstmann, Djuricin (2), Ristic (4/1), Miloradovic (7/2), Salemme (1); Vrgoc (2); Guignet (1), K. Lerjen. Entraîneur : Frédéric Lerjen.

Yverdon : Abramov (Mariéthoz); El-Dib, Dutertre (6), Vékony (3/1), Théault (5), Sonzogni (3); Chenu ; Hirsbrunner (4), Coste, Jutzeler (1). Entraîneur : Zoltan Majeri.

Notes : Salle de Marcolet, Crissier, 150 spectateurs. Arbitrage de MM.Ettling et Kappeler. Pénalités : 5×2’ contre West ; 8×2’ contre Yverdon.

Aurélien Abla