Logo

Le Forom s’en va poursuivre sa vie au bord du Léman

14 septembre 2018 | Edition N°2332

Yverdon-les-Bains – La treizième édition de l’évènement a été la dernière organisée à La Marive. La manifestation aura lieu dorénavant au SwissTech Convention Center de l’EPFL.

Si la thématique de la journée était consacrée à la clientèle et aux moyens de la fidéliser, le sujet qui alimentait les conversations, hier, au terme de la manifestation était le déplacement de celle-ci sur les rives du Léman, plus précisément au SwissTech Convention Center de l’EPFL, un lieu à la hauteur des ambitions des organisateurs. Ces derniers sont convaincus que l’évènement bénéficiera de nouvelles opportunités sur ce site «emblématique de la scène technologique suisse et internationale».

Président de Forom, Cédric Borboën considère que la situation géographique, et les possibilités offertes par ce centre de conférences, sont seules susceptibles de répondre aux besoins futurs de la manifestation. La Marive a régulièrement fait le plein lors du forum économique. Les organisateurs de Forom ont toutefois l’intention de continuer à y organiser un évènement régional annuel. Le président Cédric Borboën a remercié «la Ville d’Yverdon-les-Bains et la promotion économique du Nord vaudois» pour le soutien apporté depuis la création de la manifestation.

Espoirs et contradictions

«Le client c’est super, le produit c’est bien, mais la solution c’est de le développer avec le client!» Cette conclusion apportée par Manuel Leuthold à une riche matinée focalisée sur le client résume mieux qu’un exposé les interventions des experts invités. Car si l’exploitation des données numériques est une réalité, le contact avec le client, dans la philosphie de QoQa exprimée par son fondateur Pascal Meyer reste indispensable.

Lors de cette matinée au cours de laquelle a soufflé le chaud et le froid, pour reprendre les propos de Manuel Leuthold, les participants ont sans doute perçu de nombreuses pistes de développement, mais aussi les inévitables écueils qui les parsèment. Nous reviendrons sur certains thèmes dans une prochaine édition.

 

Isidore Raposo